Votre ostéopathe sur le bassin d’Arcachon

Martin Bérengère

960 Avenue De L'Europe

33260 LA TESTE-DE-BUCH

France

09 70 35 17 35

Actualités

Mesures sanitaires d'accès au cabinet :

  • Masque obligatoire
  • Désinfection du cabinet dans son intégralité entre chaque patient
  • Lavage des mains du patient A L'ARRIVEE AU CABINET et après la consultation
  • aération de la salle de consultation entre chaque patient.

 

Quand faut-il consulter un ostéopathe ?

L’ostéopathie est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. C’est une médecine manuelle globale fondée sur la capacité du corps à s’auto-équilibrer. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé, et l’apparition de douleurs.

Elle prévient et soigne de nombreux troubles physiques et agit également aux plans nerveux, fonctionnels et psychologiques. Elle aide chacun à gérer, de manière responsable et autonome, son “capital santé” pour un mieux-être au quotidien. Elle est donc à la fois préventive et curative.

 

L’ostéopathie : un traitement préventif …

Comme le disait Andrew Taylor Still, père fondateur de l’ostéopathie, le corps humain est particulièrement intelligent, il cherche en permanence un moyen d’éviter les contraintes et la douleur, il va mettre en place des systèmes de compensation afin que le confort au quotidien soit assuré. Lorsque les contraintes sont trop fortes ou trop nombreuses, cela crée un terrain favorable à l’apparition de douleurs, de troubles fonctionnels ou de pathologies.

C’est pour cette raison qu’il est important de consulter un ostéopathe 2 à 3 fois par an, même s’il n’y a pas de douleurs afin de prévenir leur apparition. Lors de cette consultation, plusieurs étapes vont mener l’ostéopathe à déterminer la meilleure prise en charge possible :

L’anamnèse : L’ostéopathe réalise un interrogatoire du patient afin de cerner le motif de consultation, comprendre les caractéristiques de la douleur ainsi que tous les signes qui lui sont associés. Il évalue le fonctionnement des différents systèmes du corps (céphalique, orl, cardio-pulmonaire, digestif, urinaire…) et se renseigne sur les antécédents personnels et familiaux du patient. Il va également questionner le patient sur ses habitudes de vie (hygiène alimentaire, sportive, postures au travail, facteurs de stress…)

Le diagnostic ostéopathique : Grâce à des tests palpatoires spécifiques, l’ostéopathe explore le corps à la recherche des zones qui présentent des restrictions de mouvement susceptibles d’altérer l’état de santé.

Le traitement ostéopathique : Le traitement est mis en place en fonction du diagnostic réalisé au préalable. L’ostéopathe peut être amené à traiter différentes structures : articulation, muscle, ligament, viscère, fascia. Il choisit la technique la mieux adaptée et la plus confortable pour chaque patient, en fonction de son âge et de sa morphologie et de la zone du corps à corriger.

Les conseils : Les pertes de mobilités retrouvées lors de la consultation peuvent avoir des origines multiples : choc, chute, traumatisme (entorse, fracture), séquelles de pathologies. Mais l’origine est souvent environnementale : mouvements répétés, ergonomie au travail, facteurs de stress, alimentation déséquilibrée… Des conseils seront donnés par l’ostéopathe afin d’avoir une prise en charge globale et ainsi éviter l’apparition ou la récidive de douleurs.

 

… et un traitement curatif

L’ostéopathie peut prendre en charge un patient de sa naissance jusqu’à la fin de sa vie, chaque être humain peut bénéficier d’un traitement ostéopathique, qu’il soit sportif, plutôt sédentaire, jeune ou âgé. L’ostéopathie permettant de restaurer la fonction et la mobilité des organes et des articulations, les indications d’un traitement ostéopathique sont très larges :

 

Sur le système orthopédique et locomoteur : entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, périarthrites de l’épaule, douleurs articulaires, scolioses, pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs maxillaires…

Sur le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques…

Sur le système cardio-vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse, hémorroïdes, palpitations, oppressions…

Sur le système digestif : ballonnements, hernie hiatale, flatulences, troubles hépatobiliaires, colites, constipation, digestion difficile, acidité gastrique…

Sur le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, bourdonnements, céphalées, migraines, bronchites, asthme, bronchiolites…

Sur le système neuro-végétatif : états dépressifs, nervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…

Sur les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture…

 

  Auteur : Mehdi Mameri - Ostéopathe D.O. / Ostéopathie générale

Influence de la mandibule et de l'occlusion dentaire sur le rachis cervical

La position de la mandibule ainsi que l'activité musculaire masticatoire ont déjà montré que celles-ci pouvaient influencer l’activité électromyographique des muscles cervicaux.

Récemment un article «  Does altered mandibular position and dental occlusion influence upper cervical movement : A cross–sectional study in asymptomatic people » publié dans «  Manual Therapy, journal of musculoskeletal physiotherapy science and practice » a étudié chez 22 sujets sujets asymptomatiques, l'influence de 3 positions de la mandibule (occlusion consciente, pointe de la langue antérieure contre le palais, la position naturelle de repos) sur l’amplitude de mouvement (ROM) du rachis cervical par un test de flexion-rotation (FRT).

Les auteurs ont conclu leur article en précisant que cette étude fournit une preuve supplémentaire de l'influence de la région temporo-mandibulaire sur la mobilité du rachis cervical supérieur, et les résultats obtenus suggèrent que les cliniciens devraient se concentrer sur la position naturelle de repos mandibulaire lors de l'évaluation de la mobilité du rachis cervicale supérieure.

Pour aller mieux, appelez dès à présent MARTIN BERENGERE pour un rendez-vous.

Communiquez avec moi

pour obtenir plus de renseignements